Le photographe mystère de septembre

Ce mois-ci, le photographe mystère nous a été présenté par Michaela :

Il est né à Tel Aviv en 1967. En 1974 il émigre à New York avec sa famille. Il intègre l’université mais il est vite emporté par la nécessité de photographier ; il choisit la rue, les docks, les nights clubs et les ambiances nocturnes. Il commence à faire ses tirages dans la cuisine de sa mère. De 1993 à 1997, il entreprend plusieurs voyages à Bénarès en Inde. Les photographies qui en résultent font l’objet d’un livre « End time city » qui obtient le prix Nadar.
En 1997, il intègre l’agence et la galerie VU à Paris où il expose plusieurs fois son travail.
C’est cette même année que, dans une banlieue hantée et sauvage d’Atlanta, il commence le projet Smoke, du nom du groupe crée par Benjamin, chanteur et poète travesti et grand amateur de drogues diverses autour duquel Jem Cohen et Peter Sillen réalisent un film documentaire.
En 2000 sort un livre résultant de ses nombreux voyages à Berlin, New York, Marseille, Paris, Naples et Berlin sous le titre « Fiction ».
En 1998 il découvre la Pologne où il s’installe par intermittence et photographie particulièrement les villes de Cracovie, Lodz, Varsovie et Katovice ainsi que les paysages qui les séparent. Ce travail obtient le prix Roger Pic en 2009.
Depuis plusieurs années, il expose ses différentes séries dans de nombreuses villes en Europe et aux Etats-Unis. Ses photographies font partie d’importantes collections internationales.
Il vit aujourd’hui à Varsovie. Il est représenté par l’agence et la galerie VU à Paris.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il s’agissait de Michael Ackerman !

Vous aimerez aussi...