Photographes… à vos pinceaux !

Nous sommes le 13 janvier, c’est le jour du stage de maquillage pour photographes.

Début du stage à 10h…enfin presque… panne de scooter et galère de métro, tout le monde n’a pas la chance de faire un trajet paisible.
10h10/10h15 nous commençons.
Océane nous fait une intro sur la colorimétrie : couleurs primaires, couleurs secondaires…Tiens on parle donc la même langue! Explications dessinées puisqu’une image vaut mieux que 1000 mots.
Océane est consciente que la qualité des capteurs et des objectifs : ça ne pardonne rien!
Enfin, comme le maquillage implique aussi l’hygiène, nous abordons le nettoyage du matériel.

C’est l’heure de la coupure repas: direction le bar d’à côté se régaler d’un bon couscous -Merci Jean Paul pour le bon plan-… et là: fermé!!!  🙁
Nous errons dans la rue, nous terminons au resto indien.
Enfin, nous arrivons à manger: le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas de la cuisine surgelée. Le temps d’attente nous paraît interminable, cela nous laisse pas mal de temps pour échanger, faire connaissance, mais nous permet aussi… d’être pas mal en retard pour notre rendez-vous avec Christophe.

Car oui, nous avons un invité : Christophe s’est proposé de faire des portraits studio des stagiaires, une proposition qu’on ne peut pas refuser, vous en conviendrez certainement !

La pratique

Découverte des kits de pinceaux et hop on attaque: bases, corrections, morphologie, rien n’est épargné aux stagiaires (et aux modèles non plus d’ailleurs!!!). Toutes les étapes y passent.
Hey, mais c’est que les stagiaires se débrouillent super bien!
Enfin, ils défilent sous l’objectif de Christophe.

C’était vraiment une belle journée, les stagiaires motivé.e.s, Océane parfaitement à l’aise dans son rôle.

Les photos backstage sont de Christophe et moi-même et les photos studio exclusivement de Christophe.

Qu’en pensent les stagiaires ?

« J’ai mieux compris le mode de penser et de travailler des maquilleuses et je saurai désormais comment les orienter en fonction du résultat que je recherche dans mes portraits.
Je peux aussi dorénavant préparer moi-même mes modèles assez simplement et rapidement pour des photos plus propres lors de mes séances.
J’ai hâte de poursuivre avec l’intervention de l’auteure sur la photographie vue par le modèle et, qui sait, organiser bientôt un atelier de direction de modèles. »
Mustapha

« J’ai apprécié le découpage de l’atelier : théorie le matin avec Océane qui est super pédagogue et la pratique l’après-midi. Je pense que nous étions dans une bonne configuration pour bien apprendre et pour pratiquer, 4 ou 6 stagiaires max c’est parfait pour cet atelier. Je me demande s’il serait envisageable de prévoir un stage de consolidation des connaissances.
En tout cas moi, j’y ai pris beaucoup de plaisir et du coup maintenant je m’amuse à regarder les maquillages dans la rue ou dans les transports en commun. »
Marco

Vous aimerez aussi...